Financement approprié de la recherche en santé

Le NPD a promis d’améliorer le financement accordé à la recherche en santé de façon généralisée; toutefois, aucun renseignement détaillé n’a été donné à l’heure actuelle.

Cote:

 

Le gouvernement conservateur verse du financement pour la recherche en santé par l’intermédiaire de l’IRSC et de la FCASS, ce qui constitue des fonds additionnels pour des initiatives ciblées, mais le financement dans son ensemble est à la baisse. Bien que certains investissements particuliers comme le Centre d'innovation canadien sur la santé du cerveau et le vieillissement soient encourageants, un soutien plus soutenu s’avère nécessaire de façon générale.

Cote:
 
 
Le Parti libéral insiste fortement sur l’importance de la recherche scientifique comme catalyseur du progrès et promet un soutien accru à la communauté scientifique, y compris le secteur de la santé. Le parti a annoncé qu’il soutiendrait et diffuserait la recherche et les pratiques exemplaires en vue de réduire la prescription excessive et inutile de médicaments. Toutefois, aucune information précise n’est disponible pour le moment sur les investissements prévus.

Cote:

 

Le Parti Vert appuie le financement approprié des Instituts de recherche en santé du Canada afin d'assurer que le savoir-faire canadien continue de faire partie de notre système de soins de santé.

Cote:
 

Financement approprié des soins primaires

Les nouveaux démocrates ont promis d’améliorer le financement destiné à la recherche en santé globalement. Par exemple, ils se sont engagés à débourser 20 millions de dollars pour la recherche en santé axée sur les communautés.

Cote:

 

Bien que les conservateurs aient accordé des fonds aux soins primaires – pour des projets spécifiques –, ces fonds sont insuffisants pour fournir les données nécessaires à la réforme en profondeur des soins primaires dont le Canada a besoin.

Cote:
 
 
Le Parti Libéral accorde beaucoup d’importance aux recherches scientifiques comme moteur du progrès, et promet d’accroître son soutien à la communauté scientifique, y compris le secteur de la santé. Les précisions relatives à ce soutien en termes d’investissements prévus ne sont pas disponibles à l’heure actuelle.

Cote:

 

Le Parti Vert appuie un financement solide pour la recherche en soins de première ligne afin d’assurer que le modèle des soins centrés sur le patient est conformément appuyé et guidé par des données probantes. Son programme ne contient aucune source de financement ciblée pour les projets axés sur les soins primaires.

Cote:
 

Données adéquates pour orienter les nouvelles politiques

Le NPD compte mettre sur pied un conseil scientifique consultatif qui relèvera directement du premier ministre. Ce changement structurel a pour but de placer les données scientifiques au cœur des décisions du gouvernement. De concert avec son engagement à rendre les données du gouvernement plus accessibles au grand public, il prévoit ainsi soutenir la recherche à l’intérieur et à l’extérieur du gouvernement.

Cote:

 

La recherche devrait jouer un rôle important dans la formulation de politiques de santé, pourtant certains changements effectués par le gouvernement reposent sur des données insuffisantes; certains changements vont même à contre-courant des données disponibles. Le CMFC appelle à l’adoption de politiques de santé fondées sur des données probantes.

Cote:
 
 
Un gouvernement libéral créera un poste de directeur scientifique; une des fonctions de ce poste consistera à faire en sorte que les nouvelles politiques soient fondées sur les données probantes. Les libéraux s’engagent à accroître les ressources des comités parlementaires pour demander l’analyse des propositions législatives par des experts. Ils s’engagent à diffuser l’information servait à la prise de décisions éclairées.

Cote:

 

Le Parti Vert accorde la priorité aux données probantes pour guider la création de politiques en santé. Son programme indique que la priorité sera accordée aux données probantes pour l’élaboration de nouvelles politiques.

Cote:
 

Communiquer la recherche pour la transposer en action

Le programme électoral du NPD traduit une perspective favorable à la recherche dans tous les domaines, et porte particulièrement sur le rétablissement du questionnaire détaillé de recensement ainsi que de la capacité de recherche dans tous les ministères fédéraux; il compte également élargir les subventions et le financement fédéraux.

Cote:

 

Le niveau de clarté, dans la communication des recherches en santé, est fort variable – certains textes sont bien écrits, d’autres sont plus difficiles à aborder. Le retrait des fonds accordés à Cochrane Canada – type de méta-analyse des données utile – compromet davantage la performance du gouvernement conservateur dans ce domaine.

Cote:
 
 
Le Parti Libéral compte tirer profit de l’apport des utilisateurs de données pour établir l’orientation de la recherche, le type d’information qu’elle génère et la façon de la présenter et de l’utiliser.

Cote:

 

Le Parti Vert appuie les initiatives visant à mieux communiquer la recherche en santé aux prestataires de soins et à la population canadienne pour la rendre accessible à la pratique clinique. Toutefois, les démarches précises nécessaires à cette amélioration ne sont pas encore au point.

Cote: