Nouveaux engagements en santé de la part des Libéraux et Néodémocrates se traduisent par une hausse de la cote

Nouvelles

Les annonces du Parti libéral et du NPD effectuées pendant cette dernière semaine de campagne électorale sont suffisantes pour changer ou améliorer les cotes accordées à ces partis dans le cadre du suivi de l’élection fédérale du CMFC.

L’annonce du Parti libéral, soit un investissement dans l’infrastructure sociale, plus particulièrement dans le logement abordable, démontre un solide engagement en vue de faire diminuer les pressions sur le logement, qui contribuent aux résultats négatifs en matière de santé. Cette annonce de 20 milliards de dollars sur 10 ans reconnaît de façon explicite le lien direct entre la santé et l’impact d’un logement de piètre qualité et inabordable. Les déclarations précédentes du parti à ce sujet avaient déjà assuré à ses politiques sur la stratégie nationale sur l’itinérance la cote vert, mais ce niveau supplémentaire renforce le potentiel positif de cette proposition politique.

Le NPD y est allé de nombreuses annonces en santé qui ont amélioré ses cotes dans trois secteurs : Stratégie pour les enfants et les jeunes, Un médecin de famille pour chaque Canadien et Accès en temps opportun. Son annonce récente d’un fonds de 100 millions de dollars en santé mentale pour les enfants et les jeunes constitue un investissement explicite et significatif dans ce domaine. L’autre annonce du parti, un investissement de 500 millions de dollars visant à améliorer l’accès aux soins primaires par la construction de cliniques et l’embauche de professionnels de la santé dans des régions mal desservies, a également fait passer sa cote originale, jaune, au vert dans les secteurs Accès en temps opportun et Un médecin de famille pour chaque Canadien. La politique reconnaît que l’accès en temps opportun à des soins de haute qualité n’est pas réparti équitablement au Canada, et propose des étapes ciblées pour éliminer les obstacles créés par une infrastructure physique insuffisante et un manque de fournisseurs de services dans les régions rurales et éloignées.

Le CMFC continue à inviter tous les partis à présenter leurs propositions en vue de renforcer le leadership du gouvernement fédéral en matière de soins de santé. Le CMFC continuera de surveiller les nouvelles annonces de politiques de tout parti et révisera les cotes, le cas échéant, puis fera connaître ces changements au fur et à mesure.